Skip to main content

NOUVEAUTÉS 2022

Une expérience digitale encore plus engageante et accessible à tous

Pour la deuxième année, VivaTech dynamise son expérience digitale pour la rendre plus engageante, avec la plateforme digitale qui passe en accès libre et gratuit pour vivre l’expérience VivaTech de manière complémentaire au format présentiel, avec des conférences en live, la découverte d’innovations en 3D et en réalité augmentée, les émissions de la VivaTech News et via des showrooms virtuels. 

Business et International

Inspiration, business, innovation… Cette proposition de valeur plus actuelle que jamais a permis à VivaTech de toucher en 2021, et ce malgré le contexte Covid et les contraintes de jauges associées, plus de 119 millions de personnes dans 149 pays. 

Business et networking figurent parmi les premières attentes des visiteurs et des exposants de Viva Technology. Pour 67% des visiteurs en présentiel, c’est le décryptage des dernières tendances et innovations technologiques qui relève d’un intérêt particulièrement fort. Grâce à une audience de 77% de C-levels, VivaTech est la destination business incontournable et a ainsi permis jusqu’à 25% de leads annuels aux startups qui y ont pris part.

Pour la première fois cette année, VivaTech lance ses “Key Business Programs” permettant aux communautés métiers particulièrement impliquées dans la transformation digitale de se retrouver autour de programmes dédiés, concentrés en une journée : 

  • Mercredi 15 : “Future of Work Program” en partenariat avec ManpowerGroup et Salesforce 
  • Vendredi 17 : le “CMO Program”, powered by MediaLink, McKinsey & Company, Linkedin, Infopro Digital Media et JCDecaux
  • Vendredi 17 : “CTO Forum” en partenariat avec Scaleway et Sopra Steria

Les Key Business Programs seront composés de sessions de conférences, d’un lounge dédié ainsi que de Side Events thématiques. Enfin, en partenariat avec Pitchbook, un Investor Lounge sera proposé aux investisseurs pour cette sixième édition de VivaTech.  Le vendredi 17 juin, le “CMO program” sera enrichi de conférences en Stage One dans le cadre du “CMO Forum” par Medialink, McKinsey & Company et LinkedIn. Ces sessions de conférences permettront de décrypter les futures tendances du marketing et de la publicité avec des personnalités de renom comme Marc Pritchard (Chief Brand Officer - P&G); Asmita Dubey (Chief Digital & Marketing Officer - L’Oréal) ; Don McGuire (CMO - Qualcomm) ; Anne Kawarleski (CMO - Bloomberg Media), ou encore Sarah Franklin (CMO - Salesforce).

Cette année, Viva Tech accueille un programme dédié aux PME et ETI à l’occasion de la septième édition de l’événement proposé par le Mouvement des Entreprises de France, qui mettra en lumière la transformation digitale des entreprises, responsable, humaine et inclusive : la « REF| Numérique », le 15 juin.

Viva Technology réunit également un écosystème international très fort. Cette année, 30 pays seront présents, ils étaient 22 en 2019, soit une progression de plus de 35%. 

Du côté du continent africain, le programme AfricaTech se renforce et sept pays sont partenaires, dont deux nouveaux par rapport à 2019 : l’Egypte et la Mauritanie, qui rejoignent l’Afrique du Sud, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Sénégal et la Tunisie. 

L’Europe marque aussi une nette progression : avec l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas qui viennent présenter ses plus belles startups, mais aussi la présence d’un pavillon ukrainien pour soutenir les entrepreneurs du pays. On notera aussi l’implication d’organisations européennes dont le Conseil européen de l’innovation (EIC) ou bien encore l’Agence spatiale européenne (ESA).

Les pays d’Asie reviennent en physique cette année à VivaTech : c’est le cas de Taiwan, du Japon, de la Corée du Sud, de l’Arménie et du Liban. 

Les Amériques enverront plusieurs délégations d’écosystèmes. Le Brésil, le Canada et le Québec seront également présents sur site. 

VivaTech permet aussi à dix régions et territoires de France de présenter leurs pépites et les écosystèmes régionaux.  

VivaTech s’engage dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale toujours plus forte

VivaTech porte dans son ADN la cause environnementale, qu’on retrouve chaque année comme une des thématiques phares de l’événement. Depuis sa création en 2016, Viva Technology encourage les startups et les entreprises qui s'engagent dans des initiatives environnementales. 

Par ailleurs, en tant que plus grand événement technologique d'Europe, VivaTech ne peut ignorer sa responsabilité et s’engage pour faire de Viva Technology un événement à l'héritage positif.

Depuis l’origine, la production de l'événement a été revue dans cet objectif avec le soutien de PublicisLive, producteur exécutif de l’événement. Plus concrètement, la moquette dans les allées a été supprimée et les organisateurs ont pris des mesures pour limiter l’utilisation des plastiques à usage unique, installer des fontaines à eau et référencer les traiteurs sur la base de cahier des charges précis sur les produits locaux et issus de l’agriculture biologique. Viva Tech encourage également l'utilisation de moyens de transport moins polluants pour ses visiteurs, comme les métros et bus publics, et la compensation des billets d'avion pour les visiteurs étrangers. Au total, ce sont près de quatre tonnes de matériel qui ont été redistribuées à des associations telles que le Secours Populaire Français, l'Armée du Salut et We Love Green en 2021.

Pour cette nouvelle édition, Viva Technology a décidé de collaborer avec un écosystème engagé dans une démarche RSE. Avec son partenaire « Low Carbon », le groupe EDF, et plusieurs startups soutenues par l’entreprise, VivaTech est mobilisé pour accélérer la décarbonisation de l'événement.

Pour savoir où aller, il faut savoir d'où l’on est parti. C'est pourquoi Urbanomy, la startup de conseil en planification carbone et énergie d'EDF, a consolidé l'empreinte carbone de VivaTech pour 2021 et 2022 en une feuille de route stratégique pour réduire l'impact environnemental de l'événement, tout au long de son cycle de vie et vise la certification ISO 20121 pour les événements responsables. 

Pour faire face aux émissions résiduelles de carbone, Viva Technology finance un projet de capture du carbone par la reforestation, grâce à Acteon Farm. Cette startup développe des projets de contribution carbone régionaux en France et a aidé VivaTech à sélectionner et suivre ce programme de restauration forestière haut de gamme. L’événement finance donc la restauration de la forêt domaniale du Chêne à la Vierge, située dans la Marne, en France. Ce projet a été sélectionné pour ses capacités de séquestration du carbone, labellisées Bas Carbone par l'Etat français, et pour ses terrains uniques en termes de biodiversité, de paysages et d'histoire, labellisés Forêt d'Exception.
 

VivaTech collabore également avec Carbo, une startup qui a développé une plateforme collaborative et pédagogique d'évaluation carbone ouverte à toutes les parties prenantes de l'édition 2022 : partenaire, prestataire, visiteur - organisateurs et équipes y compris. Cette plateforme, réalisée spécialement pour l'événement, est à la fois un outil d'évaluation et de sensibilisation pour consolider l'empreinte carbone de l'événement tout en permettant à chaque partie prenante d'anticiper l'impact de sa présence à Viva Technology.


L’engagement de VivaTech ne s’arrête pas là car l’événement vise la certification ISO 20121 d’ici 2023, permettant d’aspirer à un statut d’événement durable.